Numericable : une "révolution mobile" bien limitée

Si l’offre mobile illimitée annoncée ce matin par Numericable semble alléchante, elle comporte comme tout forfait de nombreuses limitations.

La première d’entre elles est bien entendu son accessibilité. Le tarif de 24,90 € par mois sur vingt-quatre mois est en effet réservé aux clients ayant déjà souscrit une offre fixe quelle qu’elle soit (même seulement TV) chez l’opérateur. Le cas échéant, il en coutera 49,90 € par mois. Si l’on est déjà client Numericable et que l’on veut s’engager sur une offre mobile pour seulement douze mois, il faudra débourser alors 29,90 € par mois.

En cas de résiliation de son offre fixe alors que l’on est encore engagé sur celle mobile, son prix passera logiquement de celui réservé à un abonné à celui proposé à un non-abonné : de 24,90 € à 49,90 € par mois. Il sera possible à un foyer bénéficiant d’une offre fixe Numericable de souscrire à cinq offres mobiles à la fois. En revanche, seule la première bénéficiera du tarif préférentiel. Les quatre autres seront facturées 49,90 € par mois. 

Pas de MMS

En terme de consommation, Numericable propose un usage « illimité » dans les normes ce fait la concurrence. L’accès à Internet est fourni en 3G jusqu’à 500 Mo de données échangées. Au-delà, le client ne bénéficiera plus que d’un accès Edge. La consommation téléphonique est également calquée sur ce qui existe déjà sur le marché : 99 correspondants différents par mois, deux heures maximum par appel et pas de numéros spéciaux. Plus surprenant en revanche, les MMS sont également exclus de l’offre illimitée.

Dernière limitation, malgré l’engagement de 24 mois, Numericable ne subventionne aucun mobile avec ce forfait. L’opérateur ne donne qu’une carte SIM a placer dans un téléphone qu’on l’on possède déjà. Cet engagement plutôt long pour une offre non subventionnée a été justifié ce matin en conférence de presse par le coût des frais engagés pour démarcher les clients. Il parait plus probable que Numericable en profite des revenus réguliers engendrés par cet engagement pour prendre le moins de risques financiers possible.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum