Des faisceaux lumineux pour la recherche sur les ordinateurs quantiques

Les chercheurs d’Harvard viennent de trouver un moyen pour transformer la lumière en diverses formes complexes. Outre l’importance de la découverte, les chercheurs pensent pouvoir utiliser le concept dans plusieurs domaines, notamment les ordinateurs quantiques.

Une première application dans les années à venir

Les chercheurs ont élaboré des « métasurfaces » pouvant créer des combinés lumineux, animés d’un mouvement circulaire uniforme et d’une vitesse angulaire. Il en résulterait une source de lumière sous la forme d’un tire-bouchon ou de spirales. Les scientifiques qui en ont fait la découverte pensent par ailleurs que le concept faciliterait le contrôle du dispositif puisqu’il suffit de changer la polarisation de lumières.

Ces formes complexes de la lumière peuvent trouver leur utilité dans la science, dans l’optique, dans les données quantiques et dans l’informatique quantique. On pourrait par exemple modifier la direction d’un centre de vortex de lumière vers un sujet spécifique afin d’avoir une imagerie de haute puissance grâce à la nouvelle technique.  

>>> Microsoft travaille sur un nouveau langage destiné aux ordinateurs quantiques

L’intérêt d’une telle découverte s’inscrit également dans la course que mènent actuellement les principaux constructeurs électroniques à l’instar d’IBM, de Google, de Microsoft et d’Intel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire