Les lunettes de reconnaissance faciale maintenant utilisées par la police pékinoise

Nous vous parlions le mois dernier des lunettes de reconnaissance faciale utilisées par la police de Zhengzhou, dans la province chinoise du Henan. Celles-ci avaient déjà permis aux autorités d’arrêter plusieurs criminels et personnes voyageant sous une fausse identité. Le gouvernement chinois a désormais équipé certains policiers pékinois de la même technologie.

Ces lunettes « intelligentes » sont désormais utilisées à des postes de contrôle routiers en banlieue de Pékin. Elles scannent les visages des occupants des véhicules ainsi que leur plaque d’immatriculation, et signalent toute personne qui serait inscrite sur une liste noire de suspects. La technologie a aussi été testée lors du vote du parlement chinois sur l’extension du mandat de Xi Jinping. Pendant cet événement, les lunettes et les caméras de surveillance utilisaient la reconnaissance faciale afin d’identifier d’éventuels protestants et autre personne indésirable aux environs du parlement.

La Chine investit lourdement dans les nouvelles technologies, et dans l’intelligence artificielle tout particulièrement. En effet, le gouvernement en place apprécie cette nouvelle possibilité dexercer une surveillance plus efficace de la population, ce qui ne manque pas d’inquiéter les défenseurs des droits de l’Homme. Les lunettes de reconnaissance faciale utilisées par la police chinoise coutent 513,5 € la paire.

>>> À lire : Des lunettes pour déjouer les systèmes de reconnaissance faciale

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire