MacBook : Apple développerait sa propre puce pour accompagner Intel

De tous les appareils et ordinateurs vendus par Apple, le Mac est le seul à utiliser un processeur central qui ne soit pas conçu en interne, puisque c’est Intel qui équipe ces machines depuis 2006. Selon Bloomberg, la firme à la Pomme voudrait changer un peu cette exception, et travaillerait sur un processeur de sa conception pour les MacBook.

Cette nouvelle puce made in Apple pourrait bénéficier de plus de fonctions, et surtout d’une consommation électrique réduite. Il s’agirait en effet d’une puce similaire à celle intégrée dans la dernière génération de MacBook Pro afin de gérer la Touch Bar. Cette puce, nommée T1, se limite à ce petit écran tactile et aux différentes fonctions qui s’y trouvent, ainsi qu’à la sécurité liée au capteur d’empreinte digitale Touch ID pour l’identification et les paiements en ligne.

Le nouveau processeur porterait le nom de code T310 en interne, et s’occuperait notamment des fonctions de l’ordinateur en basse consommation, qu’Apple nomme « Power Nap ». Cette fonction permet à un Mac en veille de continuer à recevoir des mails, installer des mises à jour et synchroniser des données pendant que ses autres fonctions sont en sommeil. Côté architecture, il se baserait sur les puces ARM, comme le T1, et serait capable de fonctionner aux côtés d’un processeur Intel.

Cette nouvelle puce concernerait principalement les MacBook dans un premier temps. L’idée serait de réduire encore la consommation électrique de ces machines pour améliorer leur autonomie. Les ordinateurs de bureau, comme l’iMac ou le Mac mini, devraient rester sur une architecture Intel, au moins au début. 

Lire : 
Comparatifs et tests des meilleurs pc portables 2017 par marque

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire