La main bionique devient intelligente

Grasp classification in myoelectric hands

L’intelligence artificielle (IA) révolutionne peu à peu le mode de vie actuel. Elle est employée par les entreprises informatiques, les constructeurs automobiles, mais aussi les chercheurs dans le domaine biomédical. C’est le cas d’une équipe de l’Université de Newcastle qui a mis au point une main bionique embarquant un algorithme d’apprentissage approfondi. Par rapport au modèle actuel, le prototype serait dix fois plus rapide.

>>> Lire aussi   Toyota va commercialiser un exosquelette pour marcher à nouveau

Cette main bionique est dotée d’une caméra dont le flux est analysé par une technologie de vision par ordinateur. L’intelligence artificielle apprend peu à peu à reconnaître les objets. Lorsque l’utilisateur veut saisir un stylo, par exemple, le système choisit l’action à adopter. Dans ce cas, le prototype utilisera le pouce et l’index. Chaque opération nécessite une confirmation de l’utilisateur captée grâce à un signal myoélectrique. « La beauté de ce système est qu'il est beaucoup plus flexible et la main est capable de saisir des objets nouveaux », explique le docteur Kianoush Nazarpour chargé de cours en biomédecine à l’Université de Newcastle.

Le prototype nécessite encore quelques améliorations puisque le taux d’erreur varie de 10 % à 20 %. Mais la technologie semble prometteuse et accessible à moindre coût. La méthode d’apprentissage de l’IA a été publiée dans le Journal of Neural Engineering alors que cette puce de la startup Mythic pourrait faciliter davantage son implémentation.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire