Petya : le malware fait encore plus peur et plus mal que WannaCry


Le mois dernier, un ransomware répondant au nom de WannaCry s’immisçait massivement sur les ordinateurs et les serveurs du monde entier. On croyait avoir tout vu après cette attaque, mais ce n'est pourtant pas le cas : un nouveau malware, appelé Petya, vient de frapper 2000 entreprises à travers le monde.

Tout comme WannaCry, le malware Petya (ou Petwrap) chiffre les données et exige une rançon estimée à 300 dollars de la part de sa victime. Et s'il refuse de payer, il ne pourra jamais récupérer ses précieuses données. Selon Eset, le malware s'attaque directement au MBR (Master Boot Record) et s'en prend donc directement au système, plutôt que de chiffrer quelques répertoires du disque dur. Il apparaît que l'attaque a démarré en Ukraine et en Russie, et que d'autres pays comme l'Allemagne, la Pologne et l'Italie ont été touchés dans la foulée. Les États-Unis n'y ont pas échappé, et c'est le groupe pharmaceutique Merck qui aurait été la première victime. Selon F-Secure, l'opération aurait été menée cette fois par des professionnels, contrairement à WannaCry.

La France a aussi été touchée

Par mesure de sécurité et après avoir vu un écran noir leur enjoignant de payer une rançon, certaines compagnies françaises comme Saint-Gobain ont dû isoler leurs serveurs. La SNCF aurait de son côté réussi à repousser l'attaque en question. Il semble par ailleurs que le virus, une fois installé sur une machine, parvienne à compromettre la sécurité des ordinateurs pourtant patchés. Le malware a eu par ailleurs des répercussions inattendues : la centrale ukrainienne de Tchernobyl a dû revenir à un contrôle manuel plutôt qu'informatique, l'aéroport de Kiev a fait les frais de multiples dysfonctionnements, etc. Au total, on comptabilise actuellement plus de 2000 entreprises concernées par cette attaque massive de Petya.

On ne le répétera jamais assez, mais le meilleur moyen de protéger ses données personnelles est d'installer une solution de sécurité complète sur l'ensemble de ses machines et surtout de sauvegarder continuellement ses données personnelles sur un support externe (un NAS ou un disque USB), et éventuellement sur le Cloud.

>> Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire