Microsoft vous offre 250.000 dollars si vous trouvez un bug dans Windows

Microsoft poursuit son programme récompensant la découverte de bugs par des tiers. Visiblement, la firme de Redmond est décidée à mettre la main à la poche pour assurer la sécurité de ses systèmes d’exploitation. Si le géant du logiciel a proposé 100.000 dollars pour les failles découvertes sur Windows 8.1, ce montant peut maintenant monter à 250.000 dollars selon l’importance de la brèche. C’est notamment le cas des vulnérabilités graves liées à Hyper-V, la technologie de virtualisation de la marque. Cependant, les bugs de sécurité de Microsoft Edge et Windows 10 reviennent autour de 15.000 dollars. 

> > >  Lire aussi  Apple est condamné à verser 506 millions de dollars à une université

Microsoft lance ce nouveau programme de Bug Bounty bien en amont de la sortie officielle des futures versions. Les brèches doivent ainsi permettre l’exécution d’un code à distance dans le cadre du programme Windows Insider. Même si un chercheur révèle une faille déjà découverte par Microsoft, il recevra toujours une prime partant de 500 dollars. La firme de Redmond tend ainsi à externaliser la recherche sur la sécurité à l’instar d’Intel, Google ou Facebook. En augmentant un peu plus la prime, Microsoft s’assure les services des meilleurs spécialistes qui sont faces à plusieurs offres concurrentielles.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire