Quand Microsoft donne un coup de main à Linux en renonçant à 60 000 brevets

Microsoft a annoncé son intention de rejoindre Open Invention Network (OIN), un groupe de brevets open source dédié à la protection de Linuxcontre les poursuites. Et à la surprise de beaucoup de développeurs, le géant du logiciel lui a donné 60 000 de ses brevets.

Cette initiative serait liée au fait que Microsoft souhaite redorer sa réputation et montrer à quel point il peut être attentif aux souhaits de la communauté des développeurs. « Nous avons également appris que le développement collaboratif via le processus open source peut accélérer l'innovation », souligne Eric Anderson, vice-président et avocat général principal de la société.

>>> Voir aussi : Google s'investit à fond dans Linux

Rejoindre OIN offre aussi de nombreux avantages pour les entreprises et les développeurs. Les membres de la communauté ont entre autres accès à la fois aux brevets détenus par OIN et aux licences croisées accordées par d'autres titulaires de licence OIN, sans redevance. Actuellement, OIN fournit une plateforme de licence à « environ 2 650 entreprises du monde entier », dont des géants comme Google, IBM, NEC, Philips, Sony et Toyota.

>>> Lire aussi : Ford : un brevet pour injecter un mode "Asphalt" à sa voiture connectée

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire