Microsoft a rectifié la faille mise en avant par Google

Lundi, le géant Google pointait du doigt l’existence d’une faille dans Windows et qui rendait le système d'exploitation de Microsoft particulièrement vulnérable. Aujourd’hui, avec l’arrivée du traditionnel Patch Tuesday, Redmond a corrigé le problème. D’après plusieurs sources, la faille aurait pu permettre à de potentiels hackeurs d’exploiter Windows pour avoir accès à certaines données. Ils auraient pu installer de nouveaux programmes, créer de nouveaux comptes mais également consulter, modifier et même supprimer certaines données.

D’après Microsoft, un groupe de hackeurs russes nommé Strontium serait à l’origine de cyberattaques qui prenaient avantage des failles présentes sur Adobe Flash Player et Windows. Toutefois, ces attaques auraient pu être identifiées par Windows Defender Advanced Threat Protection présent sur Windows Edge et Windows 10 Anniversary à condition bien sûr de l’avoir activé.

Avec l’arrivée des derniers patchs de sécurité, Microsoft a donc résolu le problème. Assurez-vous donc que votre ordinateur ait bien été mis à jour les patchs de sécurité dès aujourd’hui.

>>>>> Lire aussi : Paypal corrige une faille dans son identification à deux étapes

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire