Microsoft impose son système ?

Infos-du-Net.comCe n’est un secret pour personne, l’un des principaux facteurs qui ont fait que Windows est aujourd’hui le système d’exploitation le plus utilisé au monde se situe dans le fait que celui-ci soit vendu préinstallé sur les machines vendues en grandes surfaces. La simplicité et l’accessibilité de ce système sont apparemment les premiers critères qui ont motivé ce choix. Cependant, un petit scandale en Grande-Bretagne révélerait que Microsoft forcerait à peine la main des revendeurs pour équiper leurs machines de Windows avant de les vendre...

Microsoft veut du Windows partout

“Nous demandons expressément à tous les assembleurs de ne pas fournir d’ordinateurs nus. C’est un risque pour nos clients ainsi qu’un risque pour nos affaires (notamment pour 5 % de chances perdues de vendre nos logiciels et nos services)”. C’est par ces mots que Microsoft exprime par la voix de Michala Alexander, chef de la division antipiratage de Microsoft, son souci d’équiper les machines du marché de son système d’exploitation. Si l’intention d’éviter aux utilisateurs de se retrouver avec une version piratée de Windows et de leur fournir un ordinateur fonctionnel clé en main est louable, il n’en reste pas moins qu’elle fait quelque peu grincer les dents des acteurs du logiciel libre, qui voient là une tentative de museler le marché en empêchant les revendeurs de proposer autre chose qu’un produit Microsoft. Selon eux, le consommateur devrait se voir présenter le choix d’avoir ou non un système sur la machine qu’il achète et le choix du système en question.

L'alternative du libre

“Nous serions heureux de voir n’importe quel type de matériel livré sans système d’exploitation, ou avec des logiciels libres préinstallés. En outre, nous serions heureux d’entrer en contact avec n’importe quel revendeur de matériel pour lui proposer de libérer ses clients de cette contrainte”, affirme Joachim Jakobs, de la Free Software Foundation (FSF) Europe. Microsoft inciterait-il dans l’ombre les vendeurs à fournir obligatoirement Windows avec leurs machines, et les clients à n’acheter que des produits Microsoft ? “Microsoft est pleinement conscient de la menace de Linux sur les ordinateurs de bureau et tente de protéger ses intérêts. Un PC nu donne au client le choix pour un coût moins élevé”, répond sans hésiter un porte-parole de Novell. En attendant, un représentant de Chillbast, une chaîne de distribution britannique spécialisée dans l’informatique, affirme que “nous n’avons reçu aucune pression de la part de Microsoft pour l’instant”.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
28 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • isatis39871
    En France il est illégal de refuser de vendre un ordinateur nu. Mais malheureusement c'est la croix et la bannière pour faire respecter ce droit.
    -1
  • warf
    C'est sûr qu'il faut s'armer de patience et être bien explicite.
    Pauvre "Microsoft"; nous avons pitié d'eux; c'est vrai quoi, ils sont tellement pauvres ces gens là. De plus, avec Bruxelles, l'anti-trust ils commencent à connaître les ficelles les bougres.
    -1
  • cissou69
    Je vous trouve dur...

    Chez n'importe quel assembleur on peut acheter un pc sans Windows...
    C'est chez les grandes surfaces qu'on ne peut pas acheter des pc sans OS... mais ceux qui achètent n'ont peut être pas l'expérience nécessaires à une installation d'OS?!

    Mais il est vrai que Linux (par exemple) pourrait être aussi préinstallé... et là sa côté (ou part de marché augmenterait sérieusement !!!!

    ;-)
    1