Microsoft bannit les émulateurs du Windows Store

Microsoft vient de passer un coup de balai dans le Windows Store, sa boutique d’applications en ligne. Dans sa ligne de mire : les émulateurs, ces programmes qui permettent de reproduire le fonctionnement d’anciennes consoles ou ordinateurs sur un matériel récent, et qui se voient désormais bannis de la plateforme.

Parmi les applications visées, il y a la très populaire Nesbox, rapporte PC Gamer. Elle permettait aux utilisateurs de retrouver sur leur ordinateur les jeux d’anciennes consoles (notamment la NES, la Super NES ou encore la Mega Drive), et d’y jouer en connectant une manette Xbox One. Bien sûr, l’application est toujours disponible par d’autres moyens, mais Microsoft a décidé de ne plus autoriser sa diffusion sur sa plateforme officielle, en témoigne la récente mise à jour des conditions d’utilisation et la suppression de sa page dans le Windows Store. On peut notamment y lire une ligne très spécifique, qui stipule que « les applications qui émulent une console de jeu ne sont autorisées sur aucun appareil ».

Cela signifie notamment que l’application, qui était également disponible pour Windows Phone et Xbox One, ne pourra plus être téléchargée sur ces systèmes. Les fans d’émulation sur mobile devraient alors se tourner vers Android, seul système mobile à l’heure actuelle à n’avoir pas encore clairement sévi à l’égard des émulateurs.

>>>
 Lire : Windows 10 : les 15 nouveautés de la Creators Update

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire