Le Danemark en état de guerre... sur Minecraft

Fin avril, l’agence gouvernementale des données géographiques du Danemark se lançait dans un projet titanesque : reproduire tout en pays à l’échelle dans le jeu Minecraft. Un projet gâché par des pirates d’un genre étrange.

Il est possible de bâtir tout et n’importe quoi dans Minecraft. Outre des villes, des constructions tirées de la pop culture ou des monuments célèbres, certains joueurs ont même reproduit à l’échelle la totalité du Danemark. Éditable en ligne, le fichier pèse plus d’un téraoctet et prend en compte les 43 000 km² du pays. L’idée était alors de s’enregistrer sur le serveur pour modifier la carte, mais, afin d’empêcher les moins bien intentionnés, il n’était pas possible de supprimer des blocs et certains éléments comme les monstres ou les blocs de TNT n’étaient pas disponibles sur le serveur.

Des protections qui n’ont pas empêché le projet d’être saboté. Comme certains utilisateurs danois de Reddit l’ont fait remarquer, la version virtuelle du pays sur Minecraft s’est vue recouvrir de drapeaux et de lettres faisant l’apologie des États-Unis. Par ailleurs, comme le raconte le site britannique The Register, certains utilisateurs ont réalisé que « la dynamite pouvait être utilisée si elle était mise dans un chariot de mine » et on donc détruit des pans entiers de la carte.

Si l’agence danoise GeoData ne se dit pas inquiète et affirme que seuls une minorité de lieux, comme la capitale Copenhague, ont été touchés, elle va tout de même remettre la carte à zéro en ajoutant de nouvelles protections contre le vandalisme. « Occasionnellement, nous allons reconstruire certains lieux mineurs si des bâtiments sont enlevés et que rien de nouveau n’est créé », a déclaré un porte-parole de l’agence gouvernementale à The Register. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire