Mambo et Swing : Parrot sort deux drones à prix rikiki

Spécialisé dans les drones assez onéreux, Parrot n'en oublie pas pour autant celles et ceux qui souhaitent se lancer dans cet étonnant loisir, mais qui n'en ont pas du tout les moyens. Le fabricant vient de présenter deux nouveaux appareils, aux dimensions aussi réduites que leurs prix.

Ce sont donc deux petits drones que Parrot vient tout juste de lancer. Le Mambo est le moins cher des deux et ne coûte que 119 euros. L'appareil se présente sous la forme d'un gros insecte pourvu de deux yeux verts et de quatre hélices. Il ne pèse que 63 grammes, mais son principal « intérêt » réside surtout dans les accessoires fournis : l'un est une petite pince qui permet à l'appareil d'attraper et de déposer de petits objets (Grabber), tandis que l'autre est un lanceur de petites billes (Cannon). Ça ne sert peut-être pas à grand-chose, mais ça reste assez fun.

Le Swing est quant à lui un drone se présentant sous la forme d'un grand X et coûte 139 euros. Il profite d'un accéléromètre et d'un gyroscope 3 axes, qui lui permet de rectifier instantanément sa position. Son capteur à ultrason se propose quant à lui d'analyser l'altitude jusqu'à 4 mètres de hauteur. Au-delà, c'est un capteur de pression qui prend le relais. Tout ceci a pour objectif de maintenir le drone le plus stable possible, de manière à ce que le pilote n'ait pas à se soucier d'autre chose que de contrôler l'appareil à l'horizontale.

>> Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

La vitesse maximale de chacun des appareils est de 30 km/h et ils disposent tous deux d'une portée de 20 mètres depuis un smartphone, ou de 60 mètres depuis le contrôleur Flypad. L'autonomie des deux appareils est de seulement 7 minutes en moyenne (ou jusqu'à 9 minutes en fonction du mode de pilotage). Enfin, les deux appareils sont chacun équipés d'une petite caméra permettant de prendre des clichés en VGA (480x640 pixels).

Dernière petite nouveauté : Parrot commercialise dans la foulée le Flypad, une manette de pilotage qui profite d'une autonomie de 6 heures et qui coûte 39 euros. Bien évidemment, les deux appareils restent contrôlables à l'aide d'un smartphone classique, pourvu qu'il tourne sous iOS ou Android.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire