Nexus 6P et 5X : Google annonce la fin de ses smartphones

Google a récemment mis à jour sa page dédiée aux mises à jour d’Android. La firme de Moutain View a ainsi annoncé que le support des Nexus 6P et 5X serait arrêté à partir de septembre 2018.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Le principal avantage d’utiliser un appareil Nexus ou Pixel de Google est généralement d’être parmi les premiers à bénéficier des mises à jour d’Android sur son appareil. C’est par exemple le cas de Nexus 6P et 5X qui permettent d’ores et déjà de profiter de la prochaine version du système, Android O, en version Developer Preview. Cela ne signifie pas pour autant que les appareils resteront mis à jour éternellement. Google vient de mettre à jour sa page de support au sujet des mises à jour d’Android pour les appareils Pixel et Nexus.

On y découvre ainsi que l’entreprise a d’ores et déjà prévu la fin du suivi des Nexus 6P et Nexus 5X, sortis tous deux en novembre 2015. Si Google proposera des mises à jour de sécurité pour ces appareils jusqu’en septembre 2018, ils ne profiteront plus des nouvelles versions d’Android après septembre 2017, soit au moment du lancement attendu d’Android O. Il en va de même pour lesGoogle Pixel et Pixel XL, qui ne sont toujours pas disponibles en France malgré un lancement en octobre dernier aux États-Unis. Google annonce une prise en charge de la sécurité jusqu’en octobre 2019 et de nouvelles versions du système jusqu’en octobre 2018. Un planning qui correspond aux précédents appareils Nexus de Google, tous étant mis à jour pendant deux ans pour le système et trois ans pour la sécurité.

Le prochain smartphone de Google, le Pixel 2, devrait être présenté à l’automne prochain, en même temps que la version définitive d’Android O. Contrairement au premier Pixel, ce nouveau modèle devrait sortir en France.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Juan__
    Pas de fin de smartphones Google. Titre mensonger, vivement la chasse aux clicks