Comment lire un livre sans l'avoir ouvert

Grâce aux ondes électromagnétiques térahertz, les chercheurs du MIT ont réussi à lire un livre fermé. Ils ont utilisé une caméra qui émet des courtes rafales de ce type de radiation pour déchiffrer une pile de papiers à l’aide d’un capteur dédié. Dans un premier temps, le procédé appliqué à un livre a permis d’identifier correctement les lettres imprimées jusqu’à une profondeur de neuf pages. 

Les ondes térahertz conviennent pour l’analyse des matériaux fragiles

Lire un livre sans l'avoir ouvert

Les radiations térahertz appartiennent à la grande famille des ondes électromagnétiques, leur fréquence les situe à mi-chemin entre les micro-ondes et les infrarouges, c'est-à-dire, entre 100 GHz et 30 THz. Comme les produits chimiques absorbent et le réfléchissent les ondes différemment, il est possible de distinguer les différents composants d’un ensemble. Par exemple, il est aisé de faire la différence entre l’encre et le papier.

Les scientifiques du MIT ont donc été plus loin que le simple utilisation des térahertz. Ils ont combiné simultanément un émetteur de radiations et un détecteur qui analyse les réflexions. Ils ont ainsi réussi à voir jusqu’à une profondeur de vingt pages. Par contre, au-delà de la neuvième page, les lettres ne sont plus déchiffrées avec précision, le signal devient perturbé.

L’équipe continuera à améliorer sa méthode. En effet, ce procédé constitue un grand atout pour lire les livres et les manuscrits anciens fragiles. Dans cette optique, le Metropolitan Museum of Art de New York a déjà exprimé son intérêt pour ce projet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire