Téléchargez légalement de la musique gratuite par P2P

C’était courant à la fin des années 90, les organismes de défense des droits d’auteur s’en sont sérieusement occupé au début des années 2000, mais il se pourrait que cette pratique revienne à la charge vers la fin de cette décennie, la légalité en plus. Télécharger gratuitement et légalement de la musique protégée par droits d’auteur, c’est possible. C’est en tout cas ce que veut instaurer Intent MediaWorks, une société souhaitant inclure de la publicité pour rémunérer les ayants droit.

De plus en plus de P2Pistes

Malgré la répression et la peur que certains tentent d’instaurer, les utilisateurs de P2P, que ce soit légal ou non, sont de plus en plus nombreux. Pour autant, les ventes de services de musique payants ne s’envolent pas vraiment. Selon une jeune entreprise nommée MediaWork, il va donc falloir exploiter au mieux le public des réseaux P2P. Sachant que leur nombre était estimé à 9,4 millions dans le monde en 2006, si on arrive à gagner un certain bénéfice sur chacun, les chiffres seraient alors bien suffisants pour rembourser les ayants droit.

Quand la publicité règle les comptes

La solution de MediaWork : la publicité. Lorsqu’un internaute lance son logiciel de téléchargement par P2P (LimeWire ou Shareaza, par exemple), il se voit demander s’il désire visionner de la publicité pour accéder à certains téléchargement spéciaux. S’il accepte, il pourra par exemple télécharger des morceaux de la chanteuse canadienne Avril Lavigne, qui participe au programme. « Les consommateurs ne veulent pas détrousser les gens, explique Les Ottolenghi, président et cofondateur de MediaWork, ils veulent juste obtenir leur musique aussi simplement que possible ». Selon les estimations de MediaWork, près de 60% des utilisateurs de P2P seraient prêts à supporter de la publicité pour avoir le droit de continuer à télécharger gratuitement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • Lim-Dul
    Plutôt que de la pub se serai prêt à payer une "licence globale" entre 8 et 15 euro par mois pour un téléchargement illimité en P2P ou bien payer les titre à l'unité 0,50euro.
    Cela parai suffisant car en P2P ya pas de frais pour les maisons de disque c'est les utilisateurs qui font tout. On choisi le titre, son format et même sa qualité.
    Mais attention la licence globale ne doit pas être obligatoire !
    Seul ceux qui veulent télécharger auront à la payer.
    0
  • eexit
    Tout dépends la type de publicité.
    Si elle fait la moitié de mon écran, ça ne vaut pas le coup...
    0
  • Seb33300
    Gratuit et c'est encore trop cher pour certains -_-
    0