MySpace prend des mesures pour les contenus protégés par copyright

logo myspace

Sous peine de sanctions, YouTube et MySpace doivent prendre des mesures

Ces derniers mois, les services de stockages et de diffusion de contenus (audio et vidéo) en ligne ont connu un franc succès. Un tel développement mettant sur le devant de la scène des groupes comme MySpace ou encore YouTube n’a pas tardé à inquiéter les grands industriels musicaux et cinématographes. Ces derniers ont d’ailleurs informé les responsables de ces services sur le fait que le stockage et la diffusion de média protégés par copyright pouvaient éventuellement être sanctionnés. Le message paraissait clair, c’est pourquoi, les fondateurs de ces services doivent prendre des mesures pour éviter et/ou supprimer ces fichiers protégés.

YouTube supprime des contenus

YouTube, a d’ores et déjà supprimé 30 000 vidéos. Néanmoins, cela ne semble pas suffisant et cette société est toujours exposée à de réels risques de poursuites judiciaires. À noter que le groupe américain, Viacom, a demandé à YouTube de supprimer de ses serveurs, les contenus MTV, de Comedie Central et autre Daily Show.

Le cas MySpace

MySpace, de son côté, devrait, d’ici quelques jours, mettre en service sa technologie GraceNote, un système permettant de ne pas accepter les médias acoustiques protégés par droit d’auteur. Le principe de cette technologie repose sur une comparaison du fichier avec des informations contenues une base de données. L’internaute qui, malgré cela, tentera en vain d’uploader son fichier, se verra banni du service et son compte sera supprimé. Toutefois, cette initiative du groupe MySpace est à associer au lancement prochain de son nouveau service de vente de musique en ligne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • demonofparadise
    C'est dingue comme les utilisateurs abusent...
    On leur fournit un service gratuit mais ils trouvent le moyen de le détourner!
    (Mais le P2P c'était pas un "service" (système plutôt!) gratuit largement détourné par la suite au fait?)
    0