Le champignon, ou l'ennemi de l'astronaute

Il est difficile de survivre dans l'espace à cause des radiations, du manque de gravité et de l’habitation isolée de l’extérieur. La NASA explore différentes solutions pour faciliter le séjour des astronautes sur la Lune, Mars ou à bord de l’ISS. L’agence spatiale envisage notamment la construction d’une serre cylindrique qui fournirait nourriture et oxygène. Mais actuellement, la menace pour la santé des astronautes reste les champignons.

Selon une étude publiée dans la revue Microbiome, le nombre de personnes dans une habitation fermée présente des conséquences sur la diversité des champignons. L’expérience a été réalisée durant 30 jours dans le simulateur ILMAH de la NASA qui reproduit les conditions d’une base spatiale. « Nous avons montré que la diversité globale des champignons a changé lorsque les humains étaient présents », a expliqué le docteur Kasthuri Venkateswaran, co-auteur de l'étude et chercheur principal de la Jet Propulsion Laboratory.

C’est notamment le cas du Cladosporium cladosporioides qui s'est multiplié durant l’expérience. Il s’agit d’un champignon globalement inoffensif, mais pouvant entraîner des réactions asthmatiques chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli.

>>> Virgin se prépare à ses premiers voyages spatiaux en fin d'année

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire