La NASA veut créer un contrôle aérien pour les drones

La NASA voudrait mettre en place un système de contrôle aérien destiné aux drones, selon le New York Times. Le but de l’opération est d’anticiper les projets des différentes entreprises de la Silicon Valley, comme Google ou Amazon, qui comptent utiliser des drones à des fins commerciales, et ainsi de réguler le trafic aérien les concernant spécifiquement.

Selon la NASA, les drones volent généralement à une altitude comprise entre 120 et 150 mètres, soit bien inférieure à celle des avions de ligne et de la plupart des appareils volants. Il s’agira donc de surveiller le trajet des drones à basse altitude, et d’éviter que ces engins, contrôlés à distance ou volant en autonomie, ne puissent heurter une construction ou un autre engin volant, ou encore d’éviter les risques de vents violents et autres intempéries qui pourraient endommager les appareils. Il s’agira également d’établir des zones au-dessus desquelles le survol sera interdit, comme les aéroports.

« En faisant voler les drones un par un, il est facile de les surveiller et de les faire fonctionner en toute sécurité », explique Parimal H. Kopardekar, enquêteur à la NASA et chargé de gérer ce programme. « Mais lorsque vous en avez un grand nombre qui volent simultanément dans le même espace, il n’y a rien de prévu pour l’instant ». Le système imaginé par la NASA pourrait être totalement automatisé, à la manière des drones qu’il sera chargé de surveiller, et définir les zones à éviter.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire