Après Mars, la NASA vise Uranus et Neptune

Mars se dévoile peu à peu aux sondes spatiales de la NASA qui s’aventurent sur sa surface. Si le rover Opportunity poursuit sa descente vers Perseverance Valley, Curiosity se dirige vers le mont Sharp pour tenter de lever le voile sur le type du climat de la planète rouge. Ces missions sur Mars pourraient être suivies par d’autres explorations aux voisinages d’Uranus et de Neptune.

En effet, l’agence spatiale américaine étudie actuellement la possibilité de ces missions. L’idée d’un orbiteur et d’une sonde atmosphérique pour échantillonner les gaz d’Uranus a ainsi émergé. La même démarche pourrait être appliquée à Neptune, mais plusieurs points restent à éclaircir. En tout cas, l’objectif est clairement affiché : l’étude des deux planètes. Les scientifiques espèrent déterminer leur composition globale, le type d’atmosphère et le climat. Mais la tâche s’annonce difficile puisque Neptune se trouve à plus de 4,50 milliards de km de la Terre.

Il n’existe ainsi aucun calendrier pour ce type de mission d’autant plus qu’il n’entre pas dans les priorités actuelles de la feuille de route de la NASA. L’agence spatiale pense néanmoins qu’un voyage sur Uranus sera réalisable entre 2030 et 2036. Pour Neptune, la mission est possible avant 2030 ou après 2040 en raison des propriétés gravitationnelles de Jupiter.

 > > >  Lire aussi  KFC va lancer un sandwich dans l'espace

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire