La NASA testera cette année une horloge atomique pour la navigation dans l'espace

La Deep Space Atomic Clock ou DSAC est en cours de construction pour l'exploration de l'espace lointain. La NASA a déclaré qu'elle allait tester cette horloge atomique plus tard cette année.

Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA perfectionne cette horloge depuis 20 ans parce qu'un chronométrage précis est très important pour la navigation dans l'espace. Ce projet DSAC vise à assurer plus de flexibilité aux missions futures. Les engins spatiaux utilisant cette nouvelle technologie ne devront plus compter sur un suivi bidirectionnel. Ils pourraient utiliser le signal envoyé depuis la Terre pour calculer leur position sans devoir d'abord retourner le signal, puis attendre une commande envoyée par l'équipe au sol. Les astronautes pourront alors se concentrer sur leur objectif principal au lieu de dépenser du temps à ajuster leur positionnement. Cette innovation permettrait également la surveillance simultanée de plusieurs véhicules.

Le prototype actuel est une petite horloge atomique utilisant la technologie du piège à ions mercure. Sa taille est similaire à celle d’un grille-pain à 4 tranches, mais la version finale pourrait être plus petite. Il sera lancé plus tard cette année avec le vaisseau spatial Orbital Test Bed de General Atomic. L’Agence spatiale américaine voudrait vérifier si la DSAC peut maintenir une précision temporelle supérieure à deux nanosecondes (0,000000002 secondes) sur une journée. Toutefois, l'objectif final est d'atteindre une précision de 0,3 nanoseconde.

Actuellement, la plupart des missions utilisent des antennes au sol jumelées à des horloges atomiques pour la navigation. Cette méthode est utilisée depuis longtemps et même si elle est fiable, cette nouvelle technologie serait plus précise, efficace et offrirait un gain de temps important.

>>> La NASA teste un réacteur à fission nucléaire pour les futures colonies martiennes

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire