Parti pour 90 jours, Opportunity fête ses 5000 jours sur Mars

Le samedi 17 février dernier, le rover Opportunity a célébré son 5 000 ème jour martien, une étape important pour le robot, étant donné qu’il ne devait durer que 90 jours au départ. Il est l’un des deux rovers qui fonctionnent actuellement sur cette planète, le deuxième étant Curiosity.

Opportunity a survécu mais pas Spirit

Opportunity a été lancé le 7 juillet 2003 avec un Delta II et un autre rover appelé Spirit. Ils ont ensuite atterri sur Mars à trois semaines d’intervalle et sur des endroits différents en janvier 2004. Comme il avait atterri le 25 janvier, ce jour est  considéré comme le Sol 1, ce terme est utilisé pour décrire un « jour solaire » sur Mars, le temps nécessaire pour que la planète tourne une fois autour de son axe. La période est quasi identique à celle sur Terre, sur Mars, une journée dure 40 minutes supplémentaires.

La NASA n’a prévu que 90 sols pour les deux rovers, elle estimait que les véhicules ne survivraient pas à leur premier hiver martien, ils ont atterri dans l’hémisphère sud, un endroit qui ne reçoit pas beaucoup de lumière du soleil pendant cette période. Les chercheurs ont trouvé un moyen d’orienter les rovers vers le nord afin que leur panneau solaire puisse se recharger correctement, c’est ce qui leur a permis de dépasser largement les délais prévus. Contrairement à Opportunity, Spirit a finalement été perdu lors de son 4e hiver en 2009. 

Opportunity traversera son 8e hiver cette année, il a déjà parcouru plus de 45 km et il a prouvé que les lieux avaient probablement contenu des eaux souterraines. Maintenant, il explore un canal peu profond appelé « Perseverance Valley », il aidera les scientifiques à comprendre les processus géologiques qui on façonné la région.

>>> Lire aussi La NASA testera cette année une horloge atomique pour la navigation dans l'espace, c

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire