La NASA recherche son nouveau "protecteur de la planète"

L’humanité est encore loin de percer les mystères de l’espace. Dans l’état actuel des connaissances, il n’est pas à écarter que les missions spatiales présentes des menaces pour la vie sur Terre. Les astronautes peuvent contaminer la terre tout comme les particules extra-terrestres que rapportent leurs vaisseaux. D’autre part, les scientifiques ne savent pas encore le comportement qu’auraient les microbes une fois libérés dans l’espace. Pour la NASA, le problème mérite qu’on s’y attarde. L’agence spatiale américaine veut confier cette tâche à son futur officier de protection de la planète.

> > >  Lire aussi    La NASA testera son système de défense planétaire en octobre

.

Le poste demande d’importantes qualifications et peut rapporter jusqu’à 187 000 dollars par an. La candidature est ouverte au citoyen américain jusqu’au 14 août 2017. Des connaissances en microbiologie, en mécanique, en électronique, en mathématiques et en sciences physiques sont requises. Mais la NASA favorisera les personnes bénéficiant d’une première expérience dans le domaine. Dans les grandes lignes, il est demandé au planetary protection officer d’assurer la stérilisation des équipements et des astronautes qui s’apprêtent à décoller. Il effectue également la même tâche lors de l’atterrissage.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire