Une lune de Saturne pourrait abriter la vie

Enclade, une des lunes de Saturne (source : Wikipédia)Enclade, une des lunes de Saturne (source : Wikipédia)

La NASA vient de publier un nouveau rapport important concernant la mission Cassini, dont la sonde explore les environs de la planète Saturne. La mission a en effet permis de découvrir la présence d’océans riches en hydrogène sur une des lunes de la géante gazeuse, Encelade, qui serait propice au développement de la vie.

Encelade est une des huit lunes connues de Saturne, et la plus proche de la planète, orbitant à une distance d’environ 238 000 kilomètres de celle-ci. En 2014, la NASA avait déjà annoncé la découverte d’océans sur cette lune, composés d’eau et de glace. Aujourd’hui, l’agence spatiale américaine est en mesure d’affirmer que ces océans affichent une teneur élevée en hydrogène, ce qui signifie des conditions adaptées au développement de la vie.

Si cette hypothèse venait à se confirmer, il ne faudrait toutefois pas s’attendre à y trouver des extraterrestres dignes du cinéma. Tout en émettant des réserves sur le fait que la présence de vie sur Encelade n’est pour l’instant qu’hypothétique, elle s’attend plutôt à y observer des formes de vie de l’ordre du microbe. La présence d’hydrogène dans les océans permet en effet aux scientifiques de conclure qu’un microbe pourrait s’y développer en puisant son énergie par la combinaison de cet hydrogène avec le dioxyde de carbone déjà présent dans l’eau.

Enclade n’est pas le seul astre de notre système solaire à intriguer les chercheurs par ses océans glaciaires. Europe, une des lunes de Jupiter, présente elle aussi un intérêt tout particulier. Actuellement surveillée par le télescope Hubble, elle fera l’objet d’une mission d’exploration nommée Europa Clipper, qui débutera en 2020.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire