SpaceX et Boeing lanceront des équipages en mission spatiale avant la fin de l'année



Samedi dernier, la compagnie SpaceX a récupéré une capsule Dragon qui revenait d'une mission de livraison de biens et de vivres pour la Station Spatiale Internationale. Jusqu’à maintenant, la capsule Dragon principalement utilisée pour du transport de matériel, mais la capsule est aussi conçue pour transporter des personnes. Ainsi, la NASA a annoncé qu'elle avait l'intention d'effectuer des vols d'essai habités à bord du Dragon d'ici la fin de l'année 2018.

Le vol habité aura donc lieu au mois de décembre, précédé d'un vol non habité au mois d'août. Parallèlement, Boeing, grand concurrent de SpaceX dans la course vers l'espace, fera la démonstration de sa capsule CST-100 Starliner en août (pour un test non habité), et testera un vol habité en novembre.

L'objectif de la NASA est de pouvoir lancer des équipages en direction de l'ISS depuis le sol étasunien, une tâche actuellement dévolue à la Russie depuis l'arrêt du programme U.S. Space Shuttle en 2011. L'agence spatiale américaine a ainsi fait appel à des compagnies de lancement privées (SpaceX et Boeing), afin de tester des lancements habités.

Ces vols d'essai serviront à déterminer qui de Boeing ou SpaceX pourra lancer les premiers vols habités en direction de la Station Spatiale Internationale. Les sources de Ars Tecnica estiment que la compétition entre les deux entreprises se joue dans un mouchoir de poche et qu’il est actuellement impossible de nommer un favori. La NASA, n'ayant aucun doute sur la capacité des deux candidats à mener cette mission à bien, a déjà nommé les spationautes qui participeront à ces vols d'essai.

>> À lire : SpaceX aurait perdu son satellite Zuma en plein vol

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire