La NASA veut son vaisseau robot


Le programme Restore-L vise à prolonger la durée de vie des satellites. L’Agence spatiale américaine construira un vaisseau robot pour les approvisionner en carburant et éventuellement, effectuer des réparations. Grâce à ce projet, la NASA espère réduire les couts.  Pour y parvenir, elle compte assurer un entretien régulier des satellites qui sont déjà en service. La première mission aura lieu en 2020 et elle consistera à remplir le réservoir de Landsat-7, un satellite qui photographie la Terre depuis l’espace.

Restore-L constitue une autre alternative pour la NASA

Les satellites jouent un rôle primordial en matière de recherche et de communication. Leur durée de vie varie selon le modèle, mais souvent, l’épuisement du carburant et les avaries causées par les conditions extrêmes auxquelles ils sont soumis constituent les deux premières causes de leur arrêt de fonctionnement. Dès fois, on peut effectuer les réparations à partir de la Terre. Sinon, l’autre option consiste à envoyer un équipage récupérer le satellite et le ramener sur Terre. Après les réparations, il sera remis en orbite. Toutefois, cette solution coute tellement cher que jusqu’ici, la principale solution adoptée consiste à fabriquer un nouveau satellite plus performant.

Ces derniers temps, l’économie fut le maître-mot. Space X se réjouit lorsque son lanceur parvient à se poser correctement, car il compte le réutiliser pas la suite. D’autres constructeurs tels que Blue Origin mise aussi sur ce modèle pour rentabiliser ses activités.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire