La NASA va numériser les données de la mission Viking

La sonde Viking 1 se posait sur la planète rouge le 20 juillet 1976. 40 ans après, une équipe de l’Agence spatiale américaine numérise les données récoltées par cette sonde. Plusieurs rouleaux de microfilms seront traités.

La NASA continue à faciliter l’accès aux informations relatives à ses missions d’exploration. Après les codes utilisés par Apollo 11, l’Agence spatiale américaine rendra aussi publiques les données enregistrées par la sonde Viking 1 lors de sa mission sur Mars. Elle a travaillé durant plus de six ans sur la planète rouge et elle a ainsi récolté une quantité importante de données. 40 ans après cette mission, les scientifiques continuent à les analyser. En effet, les avancées de la technologie permettent l’utilisation d’instruments plus performants et réaliser ainsi de nouvelles découvertes.

Actuellement, la NASA prépare activement l’envoi d’une mission habitée vers Mars en 2030. Parmi les préparatifs figure la mise au point d’un nouveau rover, destiné à succéder à Curiosity, il sera lancé en 2020. L’Agence spatiale américaine accélère aussi les recherches médicales en vue de garantir la santé des astronautes. Dans cette optique, elle a créé l’Institut national de recherche translationnelle (NTRI), en partenariat avec le Baylor College of Medicine de Houston.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire