Nauto : la startup qui monte dans la voiture autonome

La startup californienne Nauto gagne encore en importance. Travaillant dans le développement de logiciels pour les voitures autonomes, elle accueille maintenant deux grands noms comme investisseurs : General Motors et la société de holding japonaise, SoftBank Group Corp. Ces deux entreprises ont participé avec le cabinet de capital-risque Greylock Partners à la levée de fonds de série B de Nauto d’un montant de 159 millions de dollars.

Les deux entreprises rejoignent ainsi BMW AG, le japonais Toyota Motor et l’entreprise allemande d’assurance Allianz qui ont également financé la startup de deux basée à Palo Alto. Nauto entre dans la catégorie des startups « unicorns » avec une valorisation de plus de 1 milliard de dollars. Il faut dire que le concept proposé par la jeune pousse a réussi à séduire le monde de l’automobile. Elle ambitionne de fournir un support aux constructeurs qui projettent de mettre au point des systèmes de conduite autonome à partir de 2020.

Nauto met l’accent sur l’analyse des comportements du conducteur humain. Elle a notamment installé des paires de caméras sur le pare-brise des camions en Europe, au Japon et en Amérique du Nord. Les flux vidéo sont analysés et exploités pour mettre au point une IA qui répond aux premières attentes de la route. « Nous avons besoin de véhicules autonomes qui ne sont pas seulement intelligents, mais qui peuvent collaborer avec les humains », explique Stefan Heck, fondateur et chef de direction de Nauto.

> > >  Lire aussi    Google Maps vous aide à prendre la route façon bison futé

 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire