IE8 n’est pas le Messie de Redmond

Microsoft continue de perdre des parts sur le marché des navigateurs, au profit de ses concurrents. Il semble clair qu’Internet Explorer 8 n’est donc pas la solution escomptée.

IE descend, Firefox et Chrome montent

C’est ce que révèle une étude de Net Applications qui montre qu’au mois de novembre, IE est passé de 64,64 % à 63,62 %. Sachant que l’étude se fonde sur un panel extrêmement large puisqu’elle regroupe les visiteurs de nombreux sites Internet, une différence de plus d’un point est énorme.

Les grands gagnants sont Firefox qui possède 24,72 % de parts de marché (+ 0,65 %), et Chrome (3,93 %, + 0,35 %). Safari perd 0,06 % pour atteindre 4,36 % alors qu’Opera  (2,31 %) gagne 0,17 %.

Microsoft mis à mal

Cette chute d’Internet Explorer survient alors que les campagnes marketing promouvant la dernière mouture de Microsoft font le forcing et tentent de convaincre les consommateurs d’abandonner IE6 (qui reste le navigateur le plus utilisé) au profit de la nouvelle version. Il semblerait néanmoins que certains consommateurs privilégient les produits d’éditeurs concurrents lorsqu’ils passent à un nouveau navigateur.

Si l’on prend du recul, on se rend compte que Redmond a tout de même une très belle longueur d’avance sur les autres et il sera intéressant de voir si la décision de la Commission européenne de forcer les consommateurs à choisir leur navigateur va réellement affecter ce marché.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
22 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • nemec
    C'est IE 8 ou tous les IE (6,7 et 8) qui représente 63,62% de part de marché ?
    1
  • David Civera
    Tous les IE
    1
  • obi_one
    Citation:
    Il semblerait néanmoins que certains consommateurs privilégient les produits d’éditeurs concurrents lorsqu’il passe à un nouveau navigateur.


    Il n'y aurait pas un rapport avec le WGA de Microsoft (qui me semble est obligatoire pour obtenir IE8) ?
    1