Cette nébuleuse est-elle à l’endroit ou à l’envers ?



Les nébuleuses planétaires représentent une phase relativement courte dans l'évolution des étoiles lumineuses, elle peut durer des dizaines de milliers d'années. Quand elles sont sur le point de devenir une naine blanche, elles éjectent du gaz ou de la poussière tout en continuant à émettre des rayons ultraviolets. Les atomes proches du centre sont hautement ionisés, le degré diminue à mesure que l’on s’éloigne. Pourtant, les observations de HuBi 1 montrent un cas contraire.

Vers la renaissance de HuBi 1 ?

Selon Martín Guerrero, chercheur au sein de l'Instituto de Astrofísica de Andalucía en Espagne : "Nous voyons dans cette nébuleuse planétaire vraiment unique que ce qui est plus proche... a une ionisation plus faible, et ce qui est plus loin a une ionisation plus élevée". Pour mieux comprendre la situation, les scientifiques ont examiné les données relatives à l'étoile située au centre de la nébuleuse.

D’après l’article publié au sein de la revue Nature Astronomy,  sa taille a largement diminué au cours des 46 dernières années. Une structure inversée aussi étrange est typique d'une onde de choc qui traverse la matière ionisée, écrivent les auteurs. Peut-être que l'étoile s'est réveillée et a éjecté une autre couche de matière traversant le gaz ? Comme elle est obscurcie par la couche de poussière générée, elle ne fournit pas une énergie suffisante pour ioniser ces éléments.

D’autres observations seront nécessaires. Au cas où l’hypothèse est correcte, la nébuleuse continuera son expansion. Quand les poussières se dissiperont, l’étoile sera de nouveau visible.

>>> >>> Habitats sur Mars : les 5 finalistes du concours de la NASA

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire