Google ne vendra plus son Nexus One en ligne

Le modèle de vente en ligne exclusive du Nexus One a vécu. C’est Andy Rubin, ingénieur chez Google, qui l’a annoncé sur le blog de la société. 

Un modèle à part aux U.S.A.

« Une fois que nous aurons augmenté la disponibilité des appareils Nexus One en magasins, nous cesserons de vendre des appareils dans la boutique en ligne, dont nous nous servirons plutôt comme d'une vitrine montrant la gamme des téléphones Android existants dans le monde », a-t-il ainsi précisé.

Lancé seulement en ligne le 5 janvier dernier aux États-Unis, le Nexus One est loin d’avoir connu le succès escompté par le géant du Net. Ce système de vente était une vraie curiosité dans un pays où les opérateurs ont en général l’exclusivité sur la distribution des téléphones.

C’est donc le modèle adopté en Europe qui sera désormais appliqué aux USA : « Il est clair que beaucoup de consommateurs veulent pouvoir toucher avant d'acheter un téléphone, et ils veulent aussi choisir parmi un large éventail de forfaits », a ajouté Andy Rubin.

Toujours aucun chiffre officiel n’a été précisé par Google quant aux ventes du Nexus One, toutefois la société reconnait que seul un public technophile avait été client de sa boutique en ligne. Celle-ci proposait un téléphone subventionné chez T-Mobile ou desimlocké, mais plein tarif.