Nintendo offre jusqu'à 20 000$ pour trouver les faiblesses de la 3DS

Comme la DS avant elle, la 3DS est une véritable passoire. Logiciels non officiels (Homebrews) et jeux piratés sont très facilement utilisables dessus, notamment grâce à des cartouches alternatives (linkers) comme les R4. Nintendo tape aujourd’hui du poing sur la table et souhaite faire cesser tous ces agissements en utilisant les connaissances du plus grand nombre, prime à la clé.

Le géant nippon encourage ainsi les experts en sécurité à fouiller dans le code de sa console pour y déceler la moindre porte dérobée encore inconnue. Chaque nouvelle brèche découverte donnera droit à une récompense pouvant aller jusqu’à 20 000 dollars.

Big N a lancé un programme Bug Bounty sur le site Hacker One. N’importe qui peut y participer. Pour être rétribué, il faut trouver une erreur dans le système de la 3DS et la remonter à Nintendo le plus tôt possible pour s’attribuer la paternité de la découverte. Un laps de temps de trois semaines est accordé pour fournir un rapport détaillé ainsi qu’une preuve de faisabilité et si possible un code fonctionnel. Les récompenses vont de 100 à 20 000 dollars. Nintendo n’explique pas comment elles seront calculées.

>>> Lire : New Nintendo 3DS : on craque ou pas ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire