La Nintendo DS elle aussi menacée

Infos-du-Net.comNous vous mettions déjà en garde la semaine dernière par rapport à une application malveillante circulant sur le net et visant à détruire le firmware des consoles PSP lorsque celui-ci est exécuté sur la machine portable de Sony.
Effaçant des fichiers importants dans cette dernière, il la rend alors hors d’état de fonctionnement, et pire encore, une réparation est impossible et la garantie est annulée (conformément à ce qu’a affirmé Sony, qui refuse les consoles ayant exécuté un code non officiel).
Pour la première fois dans l’histoire du jeu-vidéo, une console connaît ce qui se rapproche le plus d’un virus.
Cette fois-ci, c’est la DS de Nintendo qui est en cause.
En effet, peu de temps après sa concurrente directe, la console du leader japonais se voit elle aussi menacée par une application malveillante, causant des dommages du même type...

Effacement de Firmware, classique mais efficace

Le programme, qui n’est qu’un petit morceau de code qui peut être introduit dans n’importe quelle application, lorsqu’il est exécuté, se charge d’effacer le firmware de la console, la rendant hors d’état de fonctionner.
Il n’existe pour l’instant aucun moyen de revenir en arrière et comme pour la PSP, la garantie n’est plus valable.

Dangereux à quel point ?

Cette fois-ci, le danger n’est pas vraiment le même, bien que le résultat soit identique.
Les applications "homebrews" se font plus rares sur DS du fait qu’il soit mois évident de les envoyer sur la console, le matériel en comparaison d’une PSP étant différent.
En effet, la console de Sony ne requiert que le câble USB adéquat pour communiquer avec un ordinateur tandis que la DS a besoin d’un matériel un peu moins conventionnel.
Cependant, cette application malveillante, au même titre que celle circulant chez la concurrente, s’est déjà assez largement répandue et peut maintenant se cacher dans n’importe quel programme, comme le redoutent déjà certains sites spécialisés dans le développement amateur sur consoles.
"Ne lancez pas, je répète ne lancez AUCUNE application "homebrew" sur votre Nintendo DS tant que la situation n’est pas résolue", affiche depuis ce week-end un de ces sites.
Actuellement, les fichiers nommés "taihen.zip" et "r0mloader.zip" sont repérés comme étant des programme malveillants.

Source : Generation DS
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • darkcloud
    Citation:
    Il n’existe pour l’instant aucun moyen de revenir en arrière et comme pour la PSP, la garantie n’est plus valable.


    J'ai lu des témoignages de personnes qui avaient briquées leur PSP, qui l'ont amené chez un spécialiste informatique ... et qui l'aurait remise en parfait état de fonctionnement, en la flashant à la manière des portables briqués

    Je ne sais pas si c'est vrai, mais personnellement, pour un as de l'informatique, ça doit être faisable
    0
  • Onigiri@IDN
    Sans remettre ta parole ni celle de tes amis en cause, j'ai du mal à concevoir comment peut être possible le flashage de la carte mère d'une PSP à laquelle il manque ses principaux fichiers, ne serait-ce que pour démarrer...

    D'ailleurs, s'il était possible de flasher le firmware sans passer par le système de mise à jour prévu par Sony, cela se saurait, dans la mesure où les firmwares =< 1.5 valent presque de l'or...
    (à savoir que l'exploit du firmware 2.0 pour repasser au 1.5 ne compte pas puisqu'il faut utilser le système de mise à jour de la console et donc exécuter quelque-chose).
    0
  • Tsht
    Première solution, tu as un programmateur de puce... Tu vires l'eprom flash, tu la reprogramme avec le programmateur.

    Seconde solution, tu n'as pas de programmateur d'EPROM (enfin équivalent FLASH)...
    Tu prends une seconde console, tu intervertis les puces, tu démarres, à chaud tu vires la puce et tu mets l'effacée, puis tu lance la mise à jour.
    Ca se fait comme ça avec les vieux bios PC qu'on pouvait totalement niquer.
    0