Un Nintendo Labo pour contrôler un fauteuil roulant électrique

L’intérêt de Yoshifuji pour les fauteuils roulants électriques remonte à l'école secondaire, où il travaillait sur la technologie des appareils de mobilité. Sa dernière création est destinée à un jeune de 13 ans qui a besoin d'un tel dispositif pour se déplacer en raison d'un problème cardiaque. L’inventeur a utilisé le Labo afin de créer une sorte de volant. L’adolescent peut ainsi manier facilement son véhicule. Même si certains fauteuils roulants sont déjà équipés de commandes et d’un système de direction, un volant est plus intuitif et ludique, surtout pour un jeune garçon.

Quand il a lancé ses kits, Nintendo pensait surtout à amuser les propriétaires de Switch tout en développant leur capacité de bricolage et de programmation. La créativité de Yoshifuji démontre qu’on peut aussi concevoir des objets utiles au quotidien. Cette situation rappelle Kinect, la caméra de Microsoft. Conçue à l’origine pour les gamers, elle a prouvé son utilité dans le secteur médical.

Les composants en carton du Nintendo Labo constituent également un avantage, ils sont abordables et faciles à remplacer. Les technologies créées deviennent ainsi facilement accessibles.

>>> Nintendo Toy-Cons : les nouveaux accessoires en kit vont faire un carton

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire