Nintendo Switch : crackage en cours

C'est sur Twitter que le développeur Derrek vient de l'annoncer : son équipe et lui ont réussi à atteindre le kernel de la Nintendo Switch. Si l'auteur de ce hack ne précise pas encore la méthode utilisée, sa découverte pourrait ouvrir prochainement la porte à l'installation de jeux homebrew sur la console.

Sortie il y a tout juste quatre mois, la Switch serait déjà sur le point de se faire cracker. Le twittos Derrek l'affirme : son équipe a mis la main sur le kernel de la console. Pour mémoire, le kernel, c'est le noyau du système d'exploitation de l'appareil. Une fois ce « cœur » atteint, les développeurs peuvent à loisir modifier ce que bon leur semble dans l'OS : l'interface, la gestion des commandes, mais aussi et surtout la méthode d'installation des jeux et applications de la console. Dès lors, et à condition de contourner l'installation par signature, ils devraient pouvoir mettre en place n'importe quel jeu homebrew et émulateur sur la console, une opération pourtant impossible de base. Bien évidemment, et ce ne serait pas une première, ce contournement devrait aussi permettre l'installation de jeux commerciaux piratés.

Une fois la méthode d'accès au kernel aura été révélée, on se doute que Nintendo comblera la faille par une mise à jour du firmware de la console. On connaît la suite : s'engagera comme à l'accoutumée un petit jeu du chat et de la souris, où les hackers tenteront de trouver une nouvelle faille, que Nintendo essaiera de combler à nouveau...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire