Un pixel mort sur la Switch ? C’est normal, selon Nintendo

La Switch a commencé à arriver chez ses premiers acheteurs en fin de semaine dernière, et un « petit nombre » d’entre eux semble avoir constaté un problème assez courant sur les dalles LCD : celui-ci présente çà et là quelques pixels « morts » ou figés. La plupart des constructeurs ne font généralement pas d’histoire face à ce souci lorsque les utilisateurs s’en plaignent, remplaçant le produit. Mais pour Nintendo, point de remplacement pour un problème aussi commun : la firme explique ainsi que les pixels morts sont un phénomène « normal » qui ne nécessite pas d’intervention.

« Un petit nombre de pixels bloqués ou morts sont une caractéristique courante des écrans LCD », explique Nintendo sur son site. « Ce phénomène est normal, et ne devrait pas être considéré comme un défaut ». Ainsi, inutile d’appeler le service après vente pour un ou deux points blancs sur votre Switch flambant neuve, cela ne devrait pas émouvoir la firme au plombier moustachu. Le problème réside cependant dans le fait que Nintendo ne précise pas ce qui est considéré comme « un petit nombre » de pixels morts, et donc à partir de combien l’entreprise daignera prendre en charge un appareil concerné.

Si la garantie de Nintendo est assez contraignante sur ce point, elle ne concerne pas forcément celle des revendeurs. Ainsi, les acheteurs qui découvriraient le souci dès la sortie de la boîte pourront toujours contacter leur revendeur pour tenter d’obtenir une prise en charge de leur souci, et ce sans passer directement par Nintendo.

Si ce problème fait déjà polémique sur les réseaux sociaux, il n’est pas sans rappeler celui connu par Sony il y a une douzaine d’années, au lancement de la PSP. Un certain nombre de consoles étaient en effet arrivées avec un écran présentant plusieurs pixels bloqués ou morts dès la sortie de la boîte, et déjà à l’époque, Sony avait déclaré qu’il s’agissait d’un phénomène normal des dalles LCD. Toutefois, devant l’importance des plaintes de l’époque, Sony avait accepté de remplacer les consoles défectueuses sous certaines conditions.

>>>Lire : 
Nintendo Switch : on craque pour la nouvelle console hybride ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire