Nokia et Xiaomi s'allient et partagent leurs brevets

Le fabricant de matériel de télécommunications, Nokia, se rapproche du constructeur chinois Xiaomi Technology. Les deux entreprises ont signé un accord de licence croisée sur les brevets ce mercredi. Dans les grandes lignes, Nokia et Xiaomi bénéficieront d’un cadre légal pour le partage de leurs brevets mutuels.

L’entreprise chinoise part ainsi sur de bonnes bases sachant que Nokia dispose encore d’un catalogue de brevet assez riche. Il couvre notamment la réduction des composants matériels dans un téléphone, la réception radio ou encore le prolongement de la vie de la batterie. Mais, le principal atout de Nokia réside dans les techniques sur les réseaux de télécommunications qui représentent 90 % de son chiffre d’affaires relatif aux redevances sur les brevets. Pour Nokia, cet accord lui permettra surtout de percer sur le marché chinois. « Sur le plan financier, je ne pense pas que c'est très important pour Nokia. Mais c'est une bonne avance pour les négociations avec d'autres fabricants chinois », explique Hannu Rauhala, analyste d'OP Equities.

Par ailleurs, Nokia et Xiaomi envisagent de collaborer dans plusieurs domaines comme les infrastructures réseau, la réalité virtuelle et l’internet des objets. 

> > >  Lire aussi   De 12 à 1200 euros : comment bien choisir son drone de loisir

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire