Nokia : le PDG ouvre la porte à Windows

Stephen ElopStephen Elop

Nokia semble de plus en plus précisément préparer un possible partenariat avec Microsoft. Alors que l’on attend une annonce dans ce sens vendredi, le PDG du groupe a rédigé un mémo interne pourfendant la politique industrielle du groupe finlandais.

Difficile de croire que Stephen Elop ne se douterait pas que ce mémo adressé aux employés de sa société ne serait jamais rendu public. Le récent PDG de Nokia, arrivé l’année dernière en provenance de Microsoft semble par son analyse préparer le terrain d’un revirement stratégique complet de son entreprise.

Dans ce mémo, Stephen Elop se fend d’une comparaison entre Nokia et une plateforme pétrolière en feu de laquelle il faudrait fuir. L’image est brutale, mais a le mérite d’être complètement lucide sur la position actuelle de l’entreprise sur le marché des téléphones en général et sur celui très lucratif des smartphones en particulier. 

Un éclair de lucidité

Nokia est pris en tenaille d’un côté par Apple et ses iPhone haut de gamme (« ils ont changé la donne et aujourd’hui Apple possède tout le haut de gamme ») et les fabricants chinois (« qui produisent des téléphones à un rythme incroyable »). Entre les deux se trouve donc Nokia face au concurrent de poids que représente l’Android de Google (« devenu une force gravitationnelle, tirant une grande partie de l’innovation industrielle de son noyau »).

Difficile dans ces conditions pour Nokia de proposer une véritable alternative, surtout dans le domaine des systèmes d’exploitation. Symbian n’a jamais été techniquement à la hauteur de la concurrence, tandis que MeeGo lancé l’année dernière en grande pompe en compagnie d’Intel n’équipe toujours que le N900.

Stephen Elop pense que la solution aux problèmes de Nokia sera la proposition d’un écosystème valable : « La bataille des mobiles est maintenant devenue une guerre des écosystèmes, dans lesquels il faut inclure non seulement le matériel et le logiciel, mais aussi des développeurs, des applications, de l’e-commerce et de la publicité ». Un constat qui semble prémonitoire sur une possible intégration de Windows Phone 7 dans les smartphones Nokia.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • roromania
    Bonne chance !
    1
  • fr78
    C'est là qu'on voit l'énorme tour de force qu'a réussi Apple en très peu de temps. Non seulement ils ont redéfini ce que devait être un smartphone (genre abandon du clavier), mais aussi son écosystème : bibliothèque d'applications.
    Et dire qu'au début, les autres constructeurs se foutaient d'Apple, cette société qui n'avait jamais produit un téléphone allait concurrencer des sociétés historiques dans le domaine... Ils avaient oublié que la force et la qualité de l'OS étaient plus importantes que le hard.
    -1
  • Anonyme
    smartphone sans clavier = gadget pour bobo. Tu me fais rire, fr78...
    -2