La NSA peut espionner des ordinateurs non connectés à Internet

D’après les informations du New York Times, plus de six mois après les premières révélations d’Edward Snowden, la NSA pourrait accéder aux informations stockées dans des ordinateurs, même non connectés à Internet.

Les premières révélations d’Edward Snowden à propos de la NSA révélaient, en juin dernier, l’existence du programme PRISM, qui permet à l’agence de sécurité américaine d’accéder aux informations privées des utilisateurs, hébergées dans les serveurs de Google, Microsoft, Amazon, Apple ou Facebook. Après de multiples révélations supplémentaires, le New York Times affirmait, ce mardi, que l’agence de sécurité pouvait également accéder aux données stockées dans des ordinateurs, même hors-ligne, grâce à une « technologie secrète ».

Le journal américain s’appuie sur des documents de la NSA mais également sur des informations fournies par des experts informatiques et des agents de l’administration américaine. D’après le New York Times, cette technologie utilisée depuis 2008 par la NSA utiliserait des ondes radio « qui peuvent être transmises depuis des cartes de circuit imprimé et des clés USB intégrées dans des ordinateurs. Dès lors, un logiciel est installé sur l’ordinateur ciblé qui émet des informations par ondes radio, informations reçues par des mallettes spéciales situées à proximité.

D’après les réponses recueillies par le New York Times auprès de la NSA et d’experts, cette technologie serait essentiellement utilisée à des fins de prévention du terrorisme. Par ailleurs, la NSA dément utiliser ce système à des fins d’espionnage industriel comme la Chine a pu le faire pour favoriser ses propres entreprises. « Les activités de la NSA sont axées et spécialement déployées uniquement sur des cibles des renseignements en réponse à des besoins de renseignement », a ainsi déclaré Vanee Vines, une porte-parole de l’agence de sécurité américaine.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • arobase40
    Mouais, ça ressemble plus à de la propagande et d'une certaine manière, un moyen d'entretenir un climat de "terreur" très en vogue du temps d'un certain Bush Junior...
    0
  • flubbert
    On dirait un gadget à la James Bond ! :D
    0
  • g-style
    oh la fausse techno du futur qui est fait ne l'est pas....
    0