Oculus Rift : hors de Windows 10, point de salut

C’est en substance ce que l’on peut retirer de la dernière communication d’Oculus. La branche réalité virtuelle de Facebook a annoncé que les utilisateurs de ses casques devront obligatoirement migrer sous Windows 10 pour profiter pleinement de leurs appareils. En cause, des fonctionnalités qui ne seront plus maintenues et développées sur les versions précédentes du système de Microsoft.

Une opération qui ne devrait pas non plus bousculer le marché. Oculus avance qu’aujourd’hui, 95% des utilisateurs de Rift sont déjà sous Windows 10.

>>> La Coupe du Monde se jouera cette année en VR

C’est aussi pour cette raison qu’Oculus a décidé de se focaliser sur la dernière version de Windows et d’abandonner les précédentes. On imagine qu’ils vont pouvoir gagner en agilité en dégageant plus de temps pour les développements ultérieurs.

Une maintenance sera toujours assurée sur Windows 7 et Windows 8.1. Néanmoins, aucune nouvelle fonctionnalité n’y sera plus apportée. Il faudra donc en passer par Windows 10 pour profiter des dernières innovations d’Oculus, à commencer par le Rift Core 2.0. La nouvelle plateforme du Rift sera spécialement optimisée pour Windows 10. Elle offrira entre autres, « une expérience Home repensée », assure Oculus.

Bien évidemment, comme le rappelle Oculus, les prérequis techniques ne changent pas pour autant. Pour utiliser le Rift, il faut toujours une configuration embarquant au minimum une Nvidia GeForce GTX 1060 ou une AMD Radeon RX 480 et un Intel i5-4590 ou un Ryzen 5 1500 X avec un minimum de 8 Go de mémoire vive et une sortie vidéo compatible HDMI 1.3.

>>> L'accouchement en réalité virtuelle, ça existe pour de bon



Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire