Oracle attaque Google en justice

L’éditeur de logiciels Oracle a attaqué Google en justice jeudi. Ce dernier est accusé de détourner des brevets permettant de faire tourner des applications développées en java sur Android. Google aurait, consciemment et à plusieurs reprises, porté atteinte à la propriété intellectuelle d’Oracle sur Java, selon la porte-parole de l’éditeur Karen Tillman.

Objectif : obtenir des indemnités de dommages et intérêts

Mais selon l’analyste Ken Dulaney, Google aurait exploité une technologie compatible Java baptisée Dalvik, « développée en partant de zéro. Vous ne pouvez pas juste prendre une application Java sur un environnement Sun, où elle est sous licence, et la faire tourner sur Android, » explique-t-il. « Vous devrez la recompiler pour Dalvik. »

Oracle, qui a bouclé le rachat de Sun (inventeur du système Java) en janvier dernier, exige de la firme de Mountain View un arrêt complet de l’exploitation de Java ainsi que des indemnités pour dommages et intérêts.

Les 10 tablettes Android qui veulent se payer l'iPad

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • herculezeus_08
    Et voilà ce qui arrive quand un éditeur de logiciel libre se fait racheter par un ogre......
    3
  • Xiiime
    J'ai bien l'impression qu'il s'agissait d'un rachat mercantile. Conscients de l'utilisation ils ont racheté pour le procès. C'est possible, ça?
    0
  • Vermoute
    Citation:
    Mais selon l’analyste Ken Dulaney, Google aurait exploité une technologie compatible Java baptisée Dalvik

    La Dalvik c'est la machine virtuel Java utilisée sur Android et créer spécialement pour.
    1