La mairie de Paris presse Orange, Bouygues et SFR

Les parisiens sont inquiets en ce qui concerne les champs électromagnétique des relais de téléphones portables. C'est pourquoi Paris demande aux opérateurs plus de dialogues et de "transparence"...

Les antèmnes- relais sont indispensables au bon fonctionnement des réseaux GSM et bientôt UMTS. Toutefois, elles sont installées sur les toits des immeubles, et cela ne plait pas à tout le monde.

Les mairies d'arrondissement de la capitale reçoivent de plus en plus d'appels de la part des Parisiens qui souhaitent connaître les risques liés à une exposition aux champs électromagnétiques émis par les antennes.

La mairie de Paris a ouvert dossier à ce sujet et pense à un projet de charte de bonne conduite pour les trois opérateurs de radiotéléphonie mobile, SFR, Orange et Bouygues Télécom. Une approche déjà suivie dans plusieurs villes de France : Lyon, Rennes, Strasbourg...
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire