Tablettes et ordinateurs en avion : une interdiction encore plus stricte pour les Etats-Unis ?



L’interdiction des ordinateurs et tablettes a de fortes chances d’être étendue à l’ensemble des vols internationaux au départ des États-Unis. Depuis mars, les États-Unis ont décidé de restreindre l'accès d’appareils électroniques en cabine. Les appareils plus grands qu’un smartphone tels que les tablettes et les ordinateurs portables sont concernés. La batterie de ces appareils pourrait en effet dissimuler un explosif dans le cas d’une tentative d’acte terroriste. 

Si l’interdiction touchait initialement les vols en provenance de pays du Moyen-Orient (Jordanie, Égypte, Turquie, Arabie saoudite, Koweït, Qatar, Émirats arabes unis et Maroc), elle pourrait probablement être étendue à d’autres vols. On sait par exemple que depuis quelques semaines l'administration Trump envisage d'interdire ces appareils sur les vols depuis l'Europe. Mais ce week-end l'un des responsables de la sécurité nationale américaine a laissé entendre que cette interdiction pourrait être plus large encore.
Le ministre de la Sécurité Intérieure, John Kelly, a déclaré à la chaîne Fox News qu’il y a bien une possibilité pour que l’interdiction soit aussi étendue aux vols internationaux au départ des États-Unis. 

Le ministre n’a pas confirmé l'information, ses déclarations étant pour le moins assez vagues, mais il a admis que c'était une option possible dans la lutte contre le terrorisme. 

>>> Lire aussi : Vols vers les USA depuis l'Europe : les ordinateurs portables bientôt interdits? 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire