Un hacker recrée les outils d'espionnage de la NSA

Grâce aux documents diffusés l'an dernier par Edward Snowden et mis à disposition récemment sur le web, un hacker est parvenu à recréer les outils d'espionnage de la NSA.

Michael Ossmann est expert en sécurité et créateur d'une petite carte dédiée au piratage des données et intitulée HackRF One. Ce n'est donc pas un inconnu dans le monde du hacking. En utilisant les documents révélés par Edward Snowden et avec une bonne dose de reverse engineering, il est parvenu à comprendre le fonctionnent des outils utilisés par la NSA pour espionner le monde entier. Les appareils en question se relient par exemple à l'écran d'un ordinateur pour effectuer des captures, ou se connectent au clavier pour intercepter les pressions sur les touches du clavier. La technologie employée repose sur des "retro reflectors", dont seule la NSA et ses partenaires détenaient jusqu'à présent les secrets.

Si Michael Ossmann n'a pas encore révélé tous les détails concernant ces retro reflectors, leurs implications dans le cyberespionnage sont énormes. Il présentera le fruit de son travail en août lors de la prochaine Defcon, une convention dédiée au hacking et se tenant chaque année à Las Vegas. Pour l'occasion, d'autres chercheurs/hackers ont également prévu de montrer leurs découvertes, toujours liées à la NSA. L'un d'entre eux mettra par exemple en avant un petit appareil qui permet de réactiver un malware, même lorsqu'un antivirus l'a traité.

A lire - Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2014 ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Artemis_Chante
    Très intéressant, merci
    0