On reparle des dangers du P2P

Kazaa P2PAprès le conseil des ministres d’hier, pendant lequel le gouvernement a débattu du téléchargement illégal et de ses conséquences (voir notre actualité), voilà que la question du P2P et de ses dangers revient au-devant de la scène. C’est cette fois-ci la Commission Fédérale du Commerce (FTC) qui prend la parole.

Cette fois-ci, pas de sermon envers les accros au P2P, ni de rappel d’une industrie en faillite à cause de certains marginaux préférant torturer la mule plutôt que dépenser quelques deniers. La FTC ne manque pas de rappeler une certaine « exposition aux poursuites judiciaires par les organisations chargées de lutter contre les infractions à la propriété intellectuelle », mais ce n’est pas le gros du discours.

Mise en garde

Cette fois, la FTC s’exprime sur les dangers du P2P, sur les spywares et autres adwares contenus dans certains logiciels, entre autres. On pense bien entendu à KaZaA, qui aura longtemps été accusé d’installer un spyware réputé impossible, tout du moins très difficile à retirer de l’ordinateur. « Un dossier partagé par un utilisateur resterait accessible sur le réseau de KaZaA après que le logiciel ait été désinstallé », explique une action collective menée à l’encontre du programme.

Autre danger évoqué, celui de la possible violation de la vie privée ou du partage d’informations sensibles. Prenons l’exemple récent d’un policier japonais, licencié pour avoir utilisé un logiciel de P2P par lequel s’étaient retrouvés sur Internet près de 22 000 fichiers correspondants à des affaires traitées par la police japonaise. Dernier point évoqué, le contenu pornographique, qui est monnaie courante sur la toile. La présence de tels fichiers, maquillés sous des noms trompeurs, peut entraîner des enfants à voir ce type de contenu.

La FTC indique donc à l’industrie son désir de mieux communiquer sur ces risques.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • caskaa
    En gros aucun risque pour les gens un minimum censés
    0
  • raon
    Le p2p perverti notre jeunesse [:raon:2]
    0
  • djej68
    Qui est assez idiot pour utiliser KaZaA.
    0