Voiture ou camion, les Volvo partagent leurs alertes trafic


Aujourd’hui, les automobilistes peuvent signaler des incidents tels que des accidents ou des embouteillages à travers des applications comme Waze ou Google Maps. Volvo préfère miser sur une solution maison en permettant l’échange entre les camions et les autres voitures. Le constructeur élargit ainsi son réseau, le système précédent ne prévoyant pas les interactions entre ces catégories. Si un conducteur allume ses feux de détresse, cette information est envoyée au Cloud de la compagnie. Les chauffeurs roulant dans la zone sont alertés qu’une personne conduisant une Volvo a pu tomber en panne.

Malin Ekholm, vice-président du Volvo Cars Safety Centre, insiste sur l’importance de ce partage pour la sécurité routière. La disponibilité de cette option contribuerait à "éviter les accidents". L’augmentation des voitures qui l’utilisent rendrait alors les routes "plus sûres". La compagnie souligne sa volonté de collaborer avec d’autres parties prenantes. Pour information, son système d’alerte basé sur les feux de détresse est plus ou moins devenu la norme sur les modèles vendus en Suède et en Norvège.

>>> Volvo présente son nouveau coupé électrique, le Polestar 1

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire