Audi s'associe à Huawei pour la technologie de ses voitures autonomes

La Chine a assoupli ses règles concernant les marques étrangères, mais celles-ci doivent toujours collaborer avec les entreprises locales pour pouvoir vendre leurs produits sur le territoire chinois. Audi en a donc profité pour établir un partenariat avec Huawei dans le domaine des véhicules autonomes. D’ailleurs, leur accord s’est déjà concrétisé avec la présentation d'un projet autour du prochain Audi Q7. Cette annonce a été faite lors du Huawei Connect 2018.

L'objectif est clair : mettre sur les routes (chinoises) une voiture autonome de niveau 4. Le prototype à venir serait équipé de la plateforme Mobile Data Center du géant chinois des Smartphones. Ce centre de données aurait plusieurs puces dotées d'intelligence artificielle, un LIDAR, des caméras, un processeur central et s’installerait sur le toit de la voiture. Le partenariat entre Huawei et Audi s’étendra également à la connectivité des voitures et à la communication entre véhicules.

Si la Chine a ouvert ses portes aux fabricants européens, elle maintient un contrôle strict sur les autorisations pour les tests de conduite. Ceux-ci nécessitent en effet la réalisation de cartes numériques des routes du pays à intégrer à la technologie des voitures autonomes. D’après le gouvernement, cette surveillance est nécessaire pour assurer la sécurité nationale.

>>> Lire aussi : Ford : un brevet pour injecter un mode "Asphalt" à sa voiture connectée

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire