Des outils de phishing sont librement accessibles sur Internet

Le phishing est une forme d'escroquerie en ligne consistant à imiter le site Web d'une institution bancaire pour inciter le visiteur à y dévoiler des informations confidentielles sur ses comptes, comme par exemple les coordonnées détaillées de sa carte de crédit, y compris son code secret !

En surfant sur le Web, n'importe qui peut désormais disposer de ces outils lui permettant de lancer sa propre attaque de phishing et potentiellement de vider les comptes bancaires de ses victimes.

Les kits de conception comprennent tous les éléments (graphiques, textes, codes informatiques) nécessaires à la création d'un faux site imitant parfaitement celui d'une authentique banque en ligne. Ils incluent également les logiciels de spamming permettant aux apprentis fraudeurs d'envoyer des milliers de messages de spam et d'appâter leurs victimes potentielles.

Les chercheurs de Sophos estiment que des centaines de milliers d'e-mails de phishing sont envoyés chaque jour via Internet, tous conçus pour détourner l'argent d'utilisateurs sans méfiance. Jusqu'à présent, ce type d'attaque était surtout le fait de groupes criminels organisés. Mais avec des outils désormais accessibles gratuitement, même pour des amateurs, cette inquiétante tendance ne peut que s'amplifier.

Source : ECHU.ORG
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • Yellow57480
    Commentaire ? Oui, c'est une honte ! :-(
    0
  • das@IDN
    On trouve déjà faiclement des générateurs de virus, de trojans, des outils pour exploiter aisément les failles de sécurité etc. Il est donc logique de voir apparaître maintenant les kits de phishing, c'est dans la continuité, c'est grave mais c'est ainsi, c'était prévisible...
    0
  • Supernova@IDN
    C'est surtout une plaie pour les e-commerce qui n'ont pas une grande couverture médiatique : on se méfie, on n'hésite et on va finalement chez le gros.

    Le pire c'est qu'en cas de fraudes, il est plus difficile de se faire rembourser les sommes détournées vu que ce sont des sociétés étrangères et que lorsque nous donnons de nous même notre mot de passe, les recours sont impossibles vis à vis de la loi.
    0