Les robots photographes de Google sont bons, très bons

Les réseaux de neurones n’en finissent pas d’étonner. Ils se révèlent efficaces lorsqu’il s’agit de travailler sur des paramètres quantifiables. Mais l’art est resté longtemps inaccessible aux intelligences artificielles puisque la créativité et le sens esthétique se résument difficilement par une série de paramètres. Google s’est attaqué à ce défi en mettant au point un réseau de neurones baptisé Creatism. Ce « système de création de contenu artistique » a été entraîné afin de prendre des photos de paysage. Il a été développé par Hui Fang et Meng Zhang, chercheur chez Google, qui ont collaboré avec des photographes professionnels.

> > >  Lire aussi  Moteur de rendu : les 10 plus belles démos technologiques

Les chercheurs ont développé des formules qui définissent les critères pour un cliché réussi. Dans une première étape, le réseau de neurones a été entraîné sur les 15000 photos de paysages les mieux classés de 500px.com. Le système recadre et ajoute des effets d’éclairage sur les données traitées. Le résultat est ensuite évalué par les chercheurs et quatre photographes professionnels. Au cours de la seconde étape, Creatisma commencé à prendre des photos à partir de Google Street View dans des endroits comme le Grand Canyon et Yellowstone.

Les 173 clichés ont été notés par six photographes professionnels. 41 % des photos ont eu un score supérieur ou égal à 3 sur une échelle de 1 à 4. À titre de comparaison, il faut dire que 45 % des photos prises par les photographes professionnelles actuelles récoltent un score de 3,5 ou plus.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire