Au Canada, le piratage ne paie pas

Le monde du piratage a encore et toujours l’art de nous surprendre, notamment depuis que les autorités de différents pays ont décidé de passer plus fermement à l’action.
Aujourd’hui, devenir pirate est devenu « un métier à risque » tant les peines encourues deviennent faramineuses.
Depuis plusieurs années, les pirates sont parvenus à se trouver un domaine de choix, à savoir les consoles de jeu.
Effectivement, la plupart des consoles présentes sur le marché, après une simple modification, permettent sans problème toutes sortes de folies à leurs possesseurs, et ce au défi de la loi, que d’autres défient à leur tour en vendant des jeux piratés à des prix défiant toute concurrence (bien entendu).
Seulement, défier la loi, ça a un prix, et un jeune canadien peut maintenant en parler en connaissance de cause, lui qui vendait sur son site de nombreux jeux gravés pour Xbox...

À pirate, pirate et demi

Christopher Kay, 28 ans, résident au Canada, s’est dernièrement vu condamner à une amende de 15 000 dollars.
Son délit ?
La vente sur Internet de jeux vidéo pour Xbox, qu’il proposait à un prix 10 fois inférieur à ceux observés en magasin.
Son secret ?
Les jeux étaient tous des contrefaçons.
Entre les mois d’août 2003 et septembre 2004, l’internaute aurait donc vendu ses jeux via son site Xbox-backups.
La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a mis fin à ses activités en procédant à une saisie à son domicile, où près de 3000 DVD ont été retrouvés.
En plus de l’amende, l’homme a écopé d’un contrôle à son domicile au moyen d’un bracelet électronique, comme cela devient à la mode outre-Atlantique (on nous avait dit que cela servirait pour les grands criminels, nous voilà servis).

Source : Zataz
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • curdt_kobain
    Citation:
    En plus de l’amende, l’homme a écopé d’un contrôle à son domicile au moyen d’un bracelet électronique


    C'est vrai qu'un pirate qui vend des jeux Xbox contrefait doit être jugé au même titre qu'un violeur !
    0
  • alfred2
    bah ça reste du recel, c'est normal qu'il soit condamné pour ça.
    0
  • Zkyx
    Je suis totalement opposé aux poursuites contre des internautes car les "châtiments" sont toujours démesurés comparé au "crime"... m'enfin à partir du moment où un gars fait son petit commerce c'est normal qu'il y aie des sanctions je pense.

    Bon le coup du bracelet c'est tout de suite risible car du moment qu'il s'agit juste de fric le gars ne représente pas un danger pour les autres.
    0